Architecture arménienne Հայ ճարտարապետություն Armenian architecture 
Армянская архитектура








Portail



Accueil du site

Index des termes du glossaire


Notes préliminaires




                    
Ensemble d’éléments architecturaux placés en saillie autour d’une porte pour la mettre en valeur.
Le portail se distingue du porche* en ce qu’il est intégré à la façade sur laquelle il forme une saillie plus ou moins marquée.
En Arménie, l’évolution typologique du portail reflète les changements socio-politiques.
À la période paléochrétienne* et au viie s., le portail se compose de deux piédroits* généralement à paire de demi-colonnes*, portant un arc* souvent coiffé d’un gâble*.
À la période des royaumes* (xe-xie s.), le gâble disparaît et le portail se réduit à deux piédroits portant un arc. La multiplication des montants et la transformation de l’arc en archivolte* donne parfois au portail une saillie insolite (évoquant des analogies occidentales).
Un type à chambranle strictement rectangulaire, avec sorte d’architrave* saillante à tendance antiquisante (évoquant la Syrie paléochrétienne), est propre au premier tiers du xie s.
La période des féodalités* (fin xiie-xive s.) se caractérise par des portails doubles : un premier chambranle cintré est encadré par un second, rectangulaire. Structure des portails et décor sont très proches de ce qui se pratique alors en milieu musulman, notamment chez les voisins seldjoukides.






                          
                                


 












Collectif © 2019 AHA