Architecture arménienne Հայ ճարտարապետություն Armenian architecture 
Армянская архитектура








Plinthe



Accueil du site

Index des termes du glossaire


Notes préliminaires




                    
Partie inférieure de la base* d’une colonne*, d’un pilier* ou de leur version engagée, en forme de tablette horizontale de plan rectangulaire ou carré, plus rarement en forme d’anneau. Les faces de la plinthe peuvent être plates et privées de traitement, ou enrichies de profils et d’ornements.






Cathédrale de Zvartnots (mil. du viie s.). Colonnade de la conque ouest. Les plinthes sont des parallélépipèdes à plan carré, privés d’ornementation. Leur sobriété fait ressortir les moulures qui les surmontent : un boudin (tore), une scotie entre deux listels, puis un astragale.
Basilique d’Érérouyk (c. vie s.). Façade sud, pilastre ouest. Base de pilastre en parallélépipède à plan rectangulaire, abondamment décorée. Le haut registre inférieur de cette base peut être appelé plinthe, en raison de sa largeur relative. Il est orné de deux paires de bandes à zigzag (bâtons brisés) séparées par un sillon assez profond. Le registre supérieur, sémantiquement plus important (bien qu’un peu moins haut), est orné d’un rang de médaillons à croix et à marguerites (étoiles).
Résidence catholicossale de Zvartnots (mil. du viie s.). L’anneau visible sur cette base de colonne, orné d’un entrelacs, correspond probablement à une plinthe insolite, surmontée d’un petit boudin (tore).
                          
                                


 












Collectif © 2019 AHA