Architecture arménienne Հայ ճարտարապետություն Armenian architecture 
Армянская архитектура








Pendentif



Accueil du site

Index des termes du glossaire


Notes préliminaires




                    
Portion triangulaire de sphère placée à l’écoinçon* de chaque paire d’arcs qui supportent la coupole* par l’intermédiaire du tambour*.
Les pendentifs permettent de passer directement du plan carré ou polygonal au plan circulaire, et donc de donner au tambour une forme cylindrique correspondant à l’assise* circulaire de la coupole.
Au contraire, les trompes*, qui ont précédé les pendentifs, assurent le passage du carré à l’octogone.
En Arménie, le pendentif, apparu sous une forme embryonnaire à la fin du vie s. et sous sa forme achevée au milieu du viie s., a alors succédé à la trompe.


Aroutj, église Saint-Grégoire (années 660). Vue intérieure vers l’ouest. Premier exemple daté, pour ce qui est de l’Arménie, de pendentifs sous leur forme achevée. La ligne supérieure unissant les quatre pendentifs constitue une base circulaire très régulière. Sur elle s’élevait, en léger retrait par rapport à son bord, un tambour cylindrique dont ne subsistent que les trois premières assises (restaurées).

                          
                                


 












Collectif © 2019 AHA