Architecture arménienne Հայ ճարտարապետություն Armenian architecture 
Армянская архитектура








Niche



Accueil du site

Index des termes du glossaire


Notes préliminaires




                    
Outre les niches extérieures, généralement dièdres*, on trouve également un assez grand nombre de niches à l’intérieur des églises. Elles ont la forme d’un renfoncement ménagé dans un mur, généralement arrondi ou parallélépipédique, plus rarement polygonal. Elles remplissent diverses fonctions :
1. Niche baptismale : à l’intérieur de beaucoup d'églises arméniennes, une niche est creusée à l’extrémité est du mur nord, surmontant une petite cuve baptismale* : c’est le lieu où se pratique le baptême en Arménie.
2. Niches liturgiques. Souvent deux niches sont creusées sur les côtés de l’abside, destinées à recevoir des objets liturgiques.
3. Dans les bibliothèques* et scriptoria (pluriel de scriptorium*) monastiques, des niches servaient probablement à conserver les livres.


2) Monastère de Gochavank.
Égl. St-Grégoire (1231-41). Niches liturgiques dans
l’abside.

3) Monastère de Sanahin. Trésor (salle reliquaire, 1063), remaniée semble-t-il au xiiie s. pour servir aussi de bibliothèque. Niches sans doute destinées aux reliques et aux livres. Photo panoramique Jean-Louis Benoît.
                          
                                


 














Collectif © 2019 AHA