Architecture arménienne Հայ ճարտարապետություն Armenian architecture 
Армянская архитектура








Mortaise



Accueil du site

Index des termes du glossaire


Notes préliminaires




                    
Cavité creusée sur la face supérieure d’une base* pour qu’un élément vertical muni d’un tenon* de dimension correspondante puisse y être fixé. Sur le modèle de ce qui se faisait déjà pour les stèles* de l’Antiquité, ce principe est appliqué dans les monuments crucifères* des premiers siècles chrétiens et du haut Moyen Âge. Il permet qu’une stèle quadrilatérale* ou une colonne soit ancrée dans la base qui surmonte son piédestal*. Le même procédé s’emploie, à partir du ixe s., pour la fixation d’un khatchkar* sur sa base.


Monastère de Məchkavank, khatchkar de 1652. La base dans laquelle le khatchkar est fixé étant en partie brisée, on distingue la mortaise dans laquelle le tenon est encastré. Photo Zaven Sargsyan.

                          
                                


 













Collectif © 2019 AHA