Architecture arménienne Հայ ճարտարապետություն Armenian architecture 
Армянская архитектура








Monument à stèle quadrilatérale crucifère (= Monument crucifère à stèle quadrilatérale)



Accueil du site

Index des termes du glossaire


Notes préliminaires




                    
Monument vertical, probablement destiné, en premier lieu, à glorifier la croix, composé d’éléments superposés et emboîtés. On distingue de bas en haut:
a) un piédestal* à gradins,
b) une base cubique, souvent sculptée,
c) un fût* de stèle quadrilatérale*, sculpté sur une, trois ou les quatre faces,
d) un chapiteau réel ou "illusoire" (= imité),
e) parfois un porte-croix (= élément intermédiaire entre le chapiteau et la croix de pierre),
f) une croix de pierre.
Ce type de monuments est érigé près d’églises et de chapelles. Il se pratique à la période paléochrétienne* et durant l’Âge d’or* du viie s., mais subsiste jusqu’après la domination arabe, avant d’être supplanté par le khatchkar*.
Une autre version de ce type, moins répandue, comportait une colonne cylindrique ou octogonale, non décorée, à la place de la stèle quadrilatérale.
Voir aussi : Monument à colonne crucifère ; stèle quadrilatérale.


Gogaran. Reconstitution récente à partir d’éléments hétérogènes trouvés sur le site, visant à donner une idée de la structure de ce type de monuments.

Tsalka (sud de la Géorgie). Chapelle mononef d’Edzani
(c. vie s.), façade de l’abside. Bas-relief donnant une représentation complète d’un tel monument.
                          
                                


 












Collectif © 2019 AHA