Architecture arménienne Հայ ճարտարապետություն Armenian architecture 
Армянская архитектура








Meurtrière



Accueil du site

Index des termes du glossaire


Notes préliminaires




                    
1. Fente verticale dans un mur de fortification permettant de lancer des flèches sur les assaillants. Une meurtrière dont la partie inférieure est élargie en triangle pour faciliter le tir à l’arc vers le bas du mur est appelée « archère ». Meurtrières et archères sont fréquentes sur les ouvrages défensifs du royaume d’Arménie en Cilicie (xiie-xive s.).
2. Alors qu’elles étaient généralement larges au viie s., les fenêtres des constructions, en particulier cultuelles, de l’Arménie médiévale, se rétrécissent sensiblement à partir du xe s. Très étroites en façade, mais largement ébrasées à l’intérieur, ces fenêtres sont parfois comparées à des meurtrières.

Royaume d’Arménie en Cilicie, aujourd’hui Turquie du sud-est. Sis/Kozan, portion de rempart de la capitale, et Sinap/Çandır, détail d’une tour monastique
(xiie-xiiie s.). Meurtrières et archère. Photos Maxime Goepp.

Monastère de St-Jean (Hovhannavank). Égl. principale (1216-1221). Centre de la faç. sud. Fenêtre et oculi. Vues extérieure et intérieure.
                          
                                


 












Collectif © 2019 AHA