Architecture arménienne Հայ ճարտարապետություն Armenian architecture 
Армянская архитектура








Marqueterie de pierre



Accueil du site

Index des termes du glossaire


Notes préliminaires




                    
Assemblage de pierres aux contours, couleurs et ornementation divers, fréquemment employé dans la décoration sculptée des monuments architecturaux de l’Arménie médiévale, en particulier entre la fin du xiie et le milieu du xive s. Ce type d’ornementation s’applique aux bords des portails*, parfois à l’espace entre les deux chambranles des portails, aux tympans* des portes, à la face de l’élévation des autels* (le bèm) et aux plafonds* des gavits*. Ces marqueteries comportent une alternance, souvent bi- ou polychrome, d’étoiles et de losanges, ou de polygones et de triangles, à la sculpture souvent très fouillée. Elles sont parfois remplacées par des imitations sculptées de marqueterie, rehaussées de couleurs peintes. Elles font partie des dispositifs décoratifs qui, à l’époque des féodalités, apparentent les monuments arméniens à ceux de leurs voisins musulmans.


Monastère de Haritj. Gavit (début du xiiie s.). Façade ouest. Tympan.

                          
                                


 












Collectif © 2019 AHA