Architecture arménienne Հայ ճարտարապետություն Armenian architecture 
Армянская архитектура








Joints vifs (Appareil à joints vifs)



Accueil du site

Index des termes du glossaire


Notes préliminaires




                    
Cette expression désigne en principe un appareil* (une maçonnerie*) fait de pierres de taille assemblées sans liant* (sans mortier*). Comme rien n’apparaît entre les bords des pierres mitoyennes, on parle de joints « vifs ». 
Sur les façades arméniennes, du moins dans le centre et le nord du pays, les bords des pierres sont généralement taillés et ajustés avec soin, de telle manière que le mortier utilisé à l'intérieur de la maçonnerie n'est pas visible de l'extérieur. Il se crée ainsi l’impression d’un appareil sans liant. On peut dans ce cas, en considérant l’aspect extérieur de la façade, qualifier les joints de « vifs ».


Monastère de Marmachèn. Église principale (988-1029), façade sud. L’ajustement des pierres parfaitement taillées est si minutieusement réglé que les joints vifs sont presque invisibles. Cette surface murale très régulière se prête bien à la gravure de la grande inscription dédicatoire du « prince des princes » Vahram Pahlavouni.

                          
                                


 














Collectif © 2019 AHA