Architecture arménienne Հայ ճարտարապետություն Armenian architecture 
Армянская архитектура








Coupole



Accueil du site

Index des termes du glossaire


Notes préliminaires




                    
Voûte* en principe hémisphérique, toujours exhaussée en Arménie par un tambour*. Placée à l’intersection des bras de la croix ou des volumes qui rayonnent autour d’elle, la coupole a une forte tendance centripète, même sur les compositions longitudinales ; elle a aussi une signification très importante, puisqu’elle symbolise la voûte céleste et le royaume de Dieu.
En principe, le terme « coupole » devrait s’appliquer à la seule partie intérieure, aussi appelée « calotte* », de cette structure. Mais dans l’usage courant (ainsi que dans le présent glossaire), on entend par « coupole » l’ensemble de la structure, y compris sa couverture extérieure, plus spécifiquement appelée « dôme* ».
A la règle de la présence obligatoire d’un tambour sous elles, seules les coupoles qui coiffent les gavits* ou jamatouns* (sortes de narthex*) font exception : elles en sont privées. En outre, elles sont tronquées, c.-à-d. ouvertes en leur centre. Ceci trahit peut-être un lien génétique avec la coupole à poutres en encorbellement progressif (hazarachèn*) autour de la lucarne* centrale ou erdik*, des maisons paysannes dites gəlkhatoun*.
Voir aussi : Dôme.


Lmbat (viie s.).
Chapelle à coupole sur croix triconque.
Vue intérieure vers le haut. Photo Ara Zarian.

Monastère de Kétcharis.
Gavit (c. 1200) devant l’église principale. La coupole du gavit est sans tambour et tronquée. La lucarne centrale (érdik) est surmontée d’un lanternon.
                          
                                


 












Collectif © 2019 AHA