Architecture arménienne Հայ ճարտարապետություն Armenian architecture 
Армянская архитектура








Chambranle



Accueil du site

Index des termes du glossaire


Notes préliminaires




                    
Cadre (encadrement) de fenêtre ou de porte pouvant comprendre des éléments de décoration architecturale mineure (p.ex. des demi-colonnes*) et des bandes ornementales sculptées*.
A - Concernant les fenêtres, le terme désigne les diverses formes de cadre qui entourent la baie* de façon plus ou moins complète. Jusqu’au viie s. inclus, les fenêtres sont le plus souvent surmontées d'arcs*(corniches arquées) à courts replis horizontaux.
À partir du xe s., renouant avec une tradition romaine antique, des paires de colonnettes sont souvent placées de part et d’autre de la fenêtre, sous l’arc. S’y ajoute parfois une bande horizontale disposée sous la baie. C’est probablement ainsi que naît le chambranle rectangulaire complet qui se répand sur les façades d’Arménie à partir de la fin du xe s.
Ce type se maintient aux siècles suivants, sans évincer totalement les formes antérieures. Dans son ornementation, outre les moulures linéaires et les entrelacs, on trouve une grande diversité de motifs végétaux et géométriques.
D’autres formes de chambranle de fenêtre existent, comme les cadres annulaires des oculi* et diverses compositions cruciformes créées du xiiie s. à la période moderne.
B - Concernant les portes, le chambranle est étroitement associé aux éléments constituant le portail*. Voir la notice correspondante.






Monastère de Marmachèn, égl. principale (entre 988 et 1029). Centre de la façade sud.
Ani, cathédrale (989-1001).
Centre de la façade ouest.

Erevan, Kanaker. Sainte-Mère de Dieu (1695). Façade est.
                          
                                


 












Collectif © 2019 AHA