Architecture arménienne Հայ ճարտարապետություն Armenian architecture 
Армянская архитектура








Basilique



Accueil du site

Index des termes du glossaire


Notes préliminaires




                    
En Arménie, une église à trois nefs*, sans coupole* est appelée « basilique » par analogie avec les édifices de même type, des pays du pourtour méditerranéen, hérités des basiliques publiques de l’architecture romaine antique.
En Arménie, des salles palatines à trois nefs d’époque préchrétienne ont peut-être servi de modèles.
La nef centrale, plus haute et plus large que les bas-côtés* (nefs latérales, collatéraux), mène à l’abside* principale, à l’extrémité orientale de l’église.
Assez fréquent durant la période paléochrétienne (ive-vie s.), le type de la basilique a ensuite presque disparu de l’architecture arménienne, du fait de la propagation des compositions à coupole, avant de redevenir populaire à la fin du Moyen Âge et aux temps modernes (xviie-xixe s.).


Principales basiliques de l’Arménie paléochrétienne. Planche de plans.
D’après P. Cuneo 1988, p. 716 ; K. Ghafadaryan 1952, 1, p. 91, n° 63 ; P. Donabédian 2014, p. 245.

                          
                                


 














Collectif © 2019 AHA