Architecture arménienne Հայ ճարտարապետություն Armenian architecture 
Армянская архитектура








Autel du feu 



Accueil du site

Index des termes du glossaire


Notes préliminaires




                    
Dans l’Iran antique et préislamique, où le culte du feu était très important, un autel du feu était placé au centre du pyrée* (temple du feu), principal sanctuaire de la religion zoroastrienne (mazdéenne réformée). Les images conservées dans l’art et sur les monnaies sassanides (iiie-viie s.) montrent que l’autel du feu avait la forme d’une colonne dressée sur un piédestal et coiffée d’un chapiteau à deux ou trois gradins. Sur ce dernier, le feu sacré était entretenu en permanence.
De tels autels, ainsi que les pyrées qui les abritaient, ont existé en Arménie dans l’Antiquité tardive, mais ne sont pas conservés. Ils ont pu inspirer certaines formes adoptées au début du christianisme, comme les monuments à colonne ou à stèle crucifère*.


Dinars d’or sassanides (fin du iiie-ive s.), d’après Splendeur des Sassanides 1993, p. 297. Au revers des monnaies est figuré un autel du feu, couronné d’un chapiteau hypertrophié qui supporte le feu sacré ou sa divinité.

                          
                                


 
















Collectif © 2019 AHA