Architecture arménienne Հայ ճարտարապետություն Armenian architecture 
Армянская архитектура








Arc de décharge



Accueil du site

Index des termes du glossaire


Notes préliminaires




                    
Arc* construit au-dessus du linteau* d’une porte pour reporter sur ses côtés la charge* qui autrement s’exercerait sur son centre.
Dans l’Arménie des premiers siècles chrétiens, cet arc est souvent remplacé par une fente de décharge découpée dans la face inférieure du « second linteau », c.-à-d. d’un bloc de même longueur, qui surmonte le « premier » linteau.
Sur les portes intérieures de la cathédrale d’Avan, on trouve trois « linteaux » superposés, dont deux fentes de décharge.


Cathédrale d’Avan (années 590). Façade ouest. Arc de décharge pour soulager le linteau.
Basilique d’Érérouyk
(c. vie s.). Portail ouest. Fente de décharge.

Cathédrale d’Avan (années 590). Une des portes intérieures. Trois linteaux superposés avec deux fentes de décharge.
                          
                                


 














Collectif © 2019 AHA